Galerie

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE TF1 /16.03.2011

mercredi 16 mars 2011

M. Yohann TAIEB
Le 16 mars 2011.
M.NONCE PAOLINI
Président de TF1
1, Quai du Point du Jour
92656 BOULOGNE CEDEX
Objet : GUILAD SHALIT / MEDIATEUR DE TF1
Monsieur le Président,
Je souhaiterais attirer votre attention sur le communiqué
nauséabond de votre médiateur, M. Jean-Marc PILLAS, en réponse à une lettre de
M. PINTO, Président de l’association SIONA, concernant la différence de
traitement médiatique de l’otage, franco-israélien, Guilad Shalit. (1)
M.
PILLAS dans son communiqué en question remet clairement en cause le fait que
Guilad Shalit puisse être considéré comme un otage français à part
entière.
Or, jusqu’à preuve du contraire Guilad Shalit est considéré
comme français par les plus hautes autorités de la nation, en premier lieu par
le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy comme il a pu le répéter en
conférence de presse le 9 juillet 2009. (2) :
« Gilad SHALIT est
français. Il est franco-israélien mais en l’occurrence, je dis à ceux qui le
retiennent prisonnier qu’il est français, que nous le considérons comme un
Français et que nous voulons qu’il soit libéré. »
De plus, il fait partie
intégrante de la dernière liste des otages français dans le monde communiquée
par l’Elysée et le Ministère des Affaires Etrangères.
Non seulement votre
médiateur s’est arrogé le droit de dire que Guilad Shalit n’était pas français
mais plus insidieux encore il justifie son explication en déclarant qu’il a été
enlevé en tant que soldat israëlien, dans le cadre du conflit
israélo-palestinien dans lequel la France n’est aucunement impliquée. Il
appartient en premier lieu à l’Etat d’Israël et aux médias israéliens de se
mobiliser pour obtenir la libération de ce soldat même si la France participe à
ces efforts.
Or le comité Betancourt, principal soutien à la libération
de Guilad Shalit balaie l’argument (3) : « Avant d’être une affaire politique,
il s’agit d’une affaire humanitaire. Lorsque nous réclamions la libération
d’Ingrid – qu’à l’époque tout le monde soutenait –, nous demandions aussi celle
de militaires de l’armée colombienne otages des Farcs. Il ne s’agit donc pas
d’une question de civil ou militaire, mais d’un homme ou d’une femme privé de
liberté. »
Pire, votre médiateur, se permet de remettre en cause la
représentativité d’un dirigeant communautaire, de mettre en doute tout en
nuance, l’allégeance et la loyauté des juifs de France à notre nation la France
:
« La France est la France, Israël est Israël et la communauté juive
française est française avant tout, aussi longtemps que ses membres ne font pas
leur Alyah. . »
Ces propos, M. le Président sont inadmissibles, ils sont
une faute grave professionnelle, tout médiateur compétent soit-il se doit d’être
diplomate en toute circonstance, de faire preuve de pédagogie et
d’empathie.
Je vous demande donc que TF1 se désolidarise des propos de
son médiateur, M. PILLAS, que votre chaîne s’engage à considérer à l’avenir
Guilad Shalit comme un français à part entière, et à prendre la mesure la plus
adéquate pour sanctionner cette faute grave professionnelle de votre
médiateur.
Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations les
plus distinguées.
M. Yohann TAIEB.
Sources :
Publié par CYBERZION
à l’adresse 09
Publicités

Une réponse à “LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE TF1 /16.03.2011

  1. Pingback: TF1, contraint de comptabiliser la détention de Guilad Shalit ! | Parole Franco Juive

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s