Galerie

Parfum de scandale après une lettre de Tf1 aux juifs de France

Rédigé par  JSS le Mar 15th, 2011 and filed under France, Occident. Vous pouvez suivre les réponses à cet article grâce au RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback à cet article

Que ce soit dans les journaux du matin, de midi ou du soir, plus un jour ne passe sans que les informations se terminent par “et puis, c’est le XXXème jour de détention pour les deux journalistes toujours retenus en otage en Afghanistan. Une pensée également pour les 5 autres français toujours retenus en otage à travers le monde.”

Et tous les jours c’est la même chose. Le même message. Avec le décompte des jours qui s’amplifie. Et même si la libération de Stéphane Taponier et de son confrère n’avance pas, toutes les rédactions, et à juste titre, continuent de marteler le message.

Malheureusement, ce message ou plutôt sa fin (“les  5 autres otages français), est terrible puisqu’elle ne prend pas en compte l’otage franco-israélien aux mains du Hamas ; j’ai nommé Gilad Shalit.

C’est pour que cet erreur d’inattention soit corrigée, que le Président de l’association Siona, Roger Pinto, tente de rentrer en contact avec tous les médias francophones. Si BFM TV a accepté de corriger son erreur et parle de Gilad Shalit comme d’un français à part entière, la chaîne TF1, elle, avance de terribles arguments. Voici la lettre envoyée par le médiateur de la chaîne privée (Jean-Marc Pillas) au représentant de Siona. On notera que Jean-Marc Pillas était le correspondant de la chaîne à Jérusalem pendant de très longues années :

Le cas du caporal Gilad Shalit de l’armée israélienne n’a en rien été  occulté par les médias. Nous avons parlé de cette affaire à plusieurs  reprises et particulièrement à chaque fois qu’il y avait un semblant  d’évolution dans ce dossier. Nous avons à plusieurs reprises interrogé  le père de Gilad Shalit en Israël et en France.

Cependant vous semblez ignorer que le binational (franco-israélien)  Gilad Shalit a été enlevé en tant que soldat de l’armée israélienne  portant l’uniforme de cette armée et non en tant que journaliste  français ou employé français d’une entreprise française à l’étranger.  C’est pour cette raison qu’il n’est pas considéré comme un « otage  français ».

Israël est un pays souverain et si Gilad Shalit est binational il  n’en est pas moins un résident permanent de l’Etat d’Israël. De plus il a  été enlevé dans le cadre du conflit israélo-palestinien dans lequel la  France n’est aucunement impliquée. Il appartient en premier lieu à  l’Etat d’Israël et aux médias israéliens de se mobiliser pour obtenir la  libération de ce soldat même si la France participe à ces efforts.

Trouveriez-vous logique que la France comptabilise comme otage  français un soldat américain d’origine française détenu par les talibans  en Afghanistan ? Vous vous présentez comme parlant au nom de la  communauté juive. J’imagine que vous voulez parler de la communauté  juive française !? Etes vous bien certains de la représenter dans sa  totalité ? La France est la France, Israël est Israël et la communauté  juive française est française avant tout,  aussi longtemps que ses  membres ne font pas leur Alyah.

Je pense qu’il n’est pas très sain de vouloir importer en France le  conflit qui oppose Israël aux palestiniens ainsi que toutes ses  conséquences.

Cordialement.

Jean-Marc Pillas, Médiateur de TF1

Ce à quoi, Roger Pinto a répondu:

Monsieur,

Nous accusons réception de votre courriel du 10 mars 2011.

Permettez-nous de vous manifester nos plus expresses réserves sur la pertinence de vos arguments.

D’abord, vous semblez oublier que la double-nationalité donne à celui  qui l’obtient, les mêmes droits dans les deux pays.  Même si Guilad  Shalit habite Israël, il est, ne vous en déplaise, français à part  entière.

Guilad Shalit, qui faisait son service militaire, a été enlevé en  territoire israélien et en situation de non-belligérance. Il est détenu  depuis presque cinq ans par les terroristes du Hamas en violation  flagrante des règles internationales.

Pour rafraîchir votre mémoire qui semble défaillante, nous devons  vous rappeler que la France entière, Président de la République en tête,  s’étaient mobilisés pour Ingrid Bétancourt qui, comme Guilad Shalit,  avait la double nationalité. Madame Bétancourt était franco-colombienne  et résidait en permanence en Colombie. Elle a été enlevée par les  F.A.R.C alors qu’elle était en campagne électorale dans son pays de  résidence.

Vous nous interrogez « si nous trouverions logique que la France  comptabilise comme otage français un soldat américain d’origine  française détenu par les Talibans en Afghanistan ». Cette comparaison  curieuse échappe totalement à notre compréhension.

Vous nous interpellez aussi sur notre droit de parler au nom de la  communauté juive, tout en tenant à nous préciser que la communauté juive  de France est française avant tout !  Qui vous a dit le contraire ?  Nous devinons vos allusions qui essayent de nous entraîner dans un  terrain plus que douteux.

Et vous terminez enfin en nous reprochant « d’importer en France le  conflit qui oppose Israël aux Palestiniens ainsi que toutes ses  conséquences ». Une telle affirmation est tout à fait fallacieuse !

J’ajouterais qu’en défendant le franco-israélien Guilad Shalit, nous  le faisons aussi au plan humanitaire ; c’est un combat universel pour  lequel vous semblez totalement insensible.

Nous avons l’intention d’alerter Monsieur le Président de TF1 pour  lui demander si les positions de son médiateur correspondent à la ligne  politique et morale de la chaîne.

Salutations distinguées,

Roger Pinto, Président de Siona

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s