Galerie

le New-York Times vient de dépasser les bornes, il refuse de publier la lettre de Goldstone !

Quand il s’agit de mensonge, de désinformation, de propagande et de presse politique, la France n’est pas forcément le seul pays coupable. Bon, ce n’est pas une nouveauté.
Mais là, le New-York Times vient de dépasser les bornes !

Des source proches de Richard Goldstone prétendent que pour publier sa rétractation sur son rapport, il a d’abord approché le New-York Times… Qui a refusé.  New York Times dit en réponse, il ne fait aucun commentaire sur le processus de rédaction

Donc non seulement les mots de regret du juge Richard Goldstone ne rencontre aucune résonance au niveau mondial, mais en plus, l’un des plus grand journaux a refusé de publier sa rétractation !

Une source proche de Goldstone a déclaré que dans les derniers jours, le juge avait approché l’éditeur des pages “Opinion” du New York Times, proposant d’éditer le document qui sera finalement plus tard publié dans le Washington Post.

L’éditeur n’a donné aucune explication quant aux raisons pour lesquelles l’article a été rejeté, mais la source croit que cela serait du à “l’ordre du jour politique du quotidien.”

Le New York Times ne veut, pour l’instant, ne faire “aucun commentaire” sur le processus de rédaction ou d’information. Ces dernières années, ce journal “libéral” a adopté une ligne critique très dure à l’encontre de l’Etat des Juifs, et ces derniers mois, le commentateur star Thomas Friedman, a publié des vrais brulots contre Israël.

Jonathan-Simon Sellem- JSSNews

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s