Galerie

Itamar : deux Palestiniens arrêtés

Les suspects ont avoué les crimes
sans exprimer le moindre remords.

"Le meurtre de cinq membres d’une famille, dont un nourrisson de trois mois, constitue très clairement un crime de guerre. Toutes les limites ont été franchies",
a déclaré le porte-parole de Tsahal, Avital Leibovich, en réaction aux arrestations

Hakim Maazan Niad Awad, arrêté le 5 avril :

Deux Palestiniens du village d’Awarta ont été arrêtés en mars pour le meurtre de cinq membres de la famille Fogel en mars, selon la radio de l’armée. Cette information a été confirmée par l’armée et le Shin Bet, dimanche 17 avril, après la levée de la censure sur l’enquête.

Selon les résultats de l’enquête, les deux adolescents, Hakem Awwad (18 ans) et Amjad Awwad (19 ans), affiliés au FPLP (Front populaire de Libération de la Palestine), auraient bénéficié de l’aide d’un grand nombre de leurs proches pour commettre ces meurtres.

Les suspects ont expliqué avoir programmé l’attaque plusieurs jours à l’avance. La nuit du 11 mars, après avoir tenté d’obtenir des armes à feu à plusieurs reprises, sans succès, de la part du représentant local du FPLP, ils se sont dirigés vers l’implantation, à pied et équipés de couteaux, d’un coupe-câbles et de masques. Une fois devant le grillage d’Itamar, ils ont coupé les fils barbelés, escaladé et atteint une rangée de maisons. Ils sont d’abord entrés dans une maison adjacente à la maison Fogel, mais personne ne s’y trouvait. Ils y ont volé un fusil M-16 et des munitions avant de reprendre leur chemin.

"Ils ont vu des enfants en train de dormir dans la maison voisine et sont entrés chez les Fogel", a expliqué l’armée. C’est alors que les deux terroristes ont égorgé Elad, 4 ans, et Yoav, 11 ans. Puis, ils sont entrés dans la chambre des parents.
Ehoud et Ruth Fogel se seraient immédiatement réveillés et auraient lutté avec les meurtriers, mais seraient rapidement morts de leurs blessures. Les deux hommes ont alors poignardé la jeune Hadas, âgée de trois mois, dans son berceau.
Selon Kol Israël, Amjad a déclaré qu’il ne savait pas qu’il y avait deux autres enfants dans la maison, mais que s’il l’avait su, il les aurait aussi tués.

Après avoir commis leurs crimes, les deux jeunes hommes sont rentrés chez eux et ont raconté à l’oncle d’Hakim et membre du FPLP, Salah Adin Awad, ce qu’ils avaient fait. Ce dernier les a aidés à cacher leurs armes et leur a dit de brûler les vêtements qu’ils portaient au moment des meurtres. Les deux assassins ont alors repris leurs vies quotidiennes. Salah, lui, a envoyé les armes chez un ami à Ramallah, Jad Avid, qui les a conservés.

Selon le Shin Bet, responsable de l’enquête, l’attaque relevait d’un meurtre prémédité.
"Ils ont bénéficié d’énormément de soutien de la part de leurs familles et de leurs amis", indique l’agence de sécurité intérieure. Plusieurs autres individus, soupçonnés de complicité dans l’affaire, ont également été arrêtés.

Qui sont les terroristes qui ont assassiné les Fogel ?

Par YAAKOV LAPPIN
Agé de 18 ans, c’est un lycéen lié selon les forces de sécurité au groupe terroriste du FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine) du village d’Awarta.
En octobre 2010, il a poignardé un certain nombre de jeunes au cours d’une rixe avec eux, selon Tsahal.
Son père Maazan est un membre du FPLP qui a purgé une peine de 5 ans de prison de l’Autorité palestinienne à la fin des années 90 pour le meurtre d’une cousine et pour avoir brûlé son corps.
L’oncle d’Awad, Djibril, était aussi un membre du FPLP. Il a transporté un terroriste à Itamar en 2002. Au cours de cette attaque, la femme et trois enfants de l’officier de sécurité d’Itamar Boaz Shevo ont été assassinés dans leur maison.
En 2003, Djibril Awad a été tué lors d’un échange de tirs avec Tsahal.

Amjad Mahmed Fauzi Awad, arrêté le 10 avril :

Amjad est un étudiant, du même clan que le premier suspect mais ils ne sont pas liés. Il a des liens avec le FPLP, selon des sources sécuritaire. Amjad a travaillé en Israël pendant un certain temps.

Complices présumés en état d’arrestation :

Salah Aladin Salim Awad
31 ans, d’Awarta. Membre du FPLP et oncle d’Hakim. Suspecté d’avoir aidé et encouragé les suspects à dissimuler les traces après les meurtres, et de leur avoir dit de brûler leur vêtements tâchés de sang. Suspecté aussi d’avoir envoyé les armes volées à Itamar à un ami à Ramallah.

Jad Avid
31 ans, de Ramallah. Suspecté d’avoir caché les armes après les avoir reçues de Salah. Il a été arrêté chez lui et les armes ont été saisies par Tsahal.

Maazan Niad Awad
43 ans, d’Awarta. Père d’Hakim et membre du FPLP.
Mahmed Saeed Awad, 26 ans. Membre du FPLP à Awarta. Les suspects lui avaient demandé de leur procurer des armes à feu en prévision des attaques d’Itamar.
J Post

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s