Galerie

“S’il te bat, c’est parce qu’il t’aime…”

Par Eve P.
“S’il te bat, c’est parce qu’il t’aime, il veut t’éviter l’enfer”
”Il ne te viole pas, c’est ton mari..”
Telles étaient les réponses de sa mère à Samiah…

samia
“3 endroits sacrées :
la maison de ses parents, celle de son mari, sa tombe…”

“Je voulais dénoncer ce qu’une femme doit subir …”
”Il est important que le monde comprenne, que le monde prenne conscience pour ne plus que cela se passe…”

Résumé du livre
Née en Algérie dans une riche famille musulmane pour qui la naissance d’une fille est une véritable malédiction, totalement dominée par son père, Samia se retrouve mariée de force à seize ans.
Son époux la viole, la roue de coups, menace de la bruler vive. Elle mettra au monde six enfants dans cette atmosphère saturée de chantage et de peur.
Afin de soustraire sa progéniture, surtout ses deux filles, à cette culture de soumission, Samia Shariff traversera frontière sur frontière, au gré des centres d’hébergement et de difficultés de toutes sortes, pour trouver enfin un havre de paix en France, puis au Canada.
‘Le Voile de la peur’ : l’écho des souffrances de milliers de femmes dans le monde, qu’elles soient les otages de systèmes de pensée d’un autre âge ou simplement victimes de la violence masculine.

L’ avis d’un lecteur :
Je viens de terminer le livre de Samia Shariff, la mère de Norah. ‘Le Voile de la peur’ est un livre bouleversant.
Je trouve que Samia et Norah ont un courage hors du commun. J’ai vécu moi-même des situations similaires.
Ce livre était tellement poignant que je devais m’arrêter de lire pour reprendre plus tard, afin de reprendre mes émotions et ne plus penser à mes souffrances vécues par le passé. Elles se sont battues pour quelque chose qui n’a pas de prix : la liberté. Pour ne plus vivre comme des esclaves des hommes qui se servent de l’islam pour réduire les femmes à des objets que l’on peut battre, violés, humiliés et même tués sans remords.
Bravo pour votre courage, vous pouvez être fières de vous, de ce que vous avez fait. Tenter coute que coute d’offrir un meilleur avenir à ses enfants avec le risque d’être jetées en prison et de ne plus les revoir.
Moi, je me suis battue pour ma liberté et je sais à quel point elle est importante. Merci pour ce bouleversant témoignage, cela m’a permis de savoir que je n’étais pas la seule à avoir vécu des choses horribles avec ma famille, je me pose moins de questions en me disant que l’essentiel c’est que je suis arrivée à m’en sortir et grâce à ce livre, je ne culpabilise plus par rapport à ma famille car elle m’a fait du mal alors que tout ce que je souhaitais, c’était être libre et vivre en paix
.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s