Galerie

66ème anniversaire de la libération des camps/ Cérémonie avec Mr Devedjan

IMAG1898
Par Eve P.
Le temps était clément en ce matin 24 avril 2011, comme chaque année, inlassablement, nous commémorions la libération des camps.
Deux monuments à fleurir, celui de tous les morts de la ville et celui plus petit mais pas pour autant moins honoré, celui des déportés juifs …

Petit à petit la foule s’est rassemblée, toujours fidèle au poste, des personnes âgées aux quadragénaires, et un tout petit nombre d’enfants.

Etaient présents : Monsieur le ministre Devedjian, Monsieur le sous- Préfet des Hauts de Seine, la Président du comité des déportés, les anciens combattants, les représentants de la synagogue.

IMAG1901

La mémoire tout comme le respect, elle s’apprend et se transmet…
Comment respecter la vie, sans respecter la mort, nos morts ? ….

La mémoire de nos disparus, c’est aussi la mémoire de l’histoire, la transmission de l’horreur, mais des erreurs passées afin que plus jamais, elles ne se reproduisent …

Plus jamais ça !
Non plus jamais ça !
Nos enfants devraient apprendre par cœur notre histoire, l’histoire universelle des temps bibliques à celle qui nous a conduite à la Shoah, sans négliger ce qui a fait l’actualité depuis.
Ils devraient apprendre et s’intéresser non pas seulement pour parfaire une culture, mais pour se protéger, se méfier des mauvaises décisions et des mauvaises alliances … 

D’ailleurs, combien de vos amis non militants connaissent tout simplement le “rapport Goldstone” ?
De vos enfants, combien savent qu’il n’est nullement besoin d’être juif pour avoir la nationalité israélienne ?
Des questions qui peuvent nous faire rire, mais je les ai personnellement testées…
Cela n’enlève rien à leur amour pour Israël ni à leur sionisme, mais comment voulez vous défendre Israël, si nos propres frères sont eux- mêmes victimes de cette désinformation qu’ils ne cherchent pas à contourner.

Notre militantisme ne se bornerait donc pas à échanger nos informations, à signaler des groupes sur Facebook, écrire des lettres d’indignation et partager nos humeurs.
Notre militantisme devrait pouvoir aller au-delà… auprès de nos proches et avant tout, auprès de nos enfants.

IMAG1907 - Copie
IMAG1906

IMAG1912

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s