Galerie

Du porc sur les poignées d’une mosquée d’un côté, et de l’autre, un chrétien jugé en Algérie

Par Eve P.
Du porc dans une mosquéé pour se venger des exactions perpétrées contre les non-musulmans…
Nous ne cessons de constater les exactions commises dans le monde musulman par des islamistes qui réclament toutes les libertés de l’Occident tout en méprisant ses lois les plus élémentaires

– massacre de villages entiers de chrétiens brulés vifs,
– chrétiens égorgés
-viols,
-tortures,
-interdictions de culte,
-conversions forcées,
-arrestations arbitraires,
-destructions de lieux de cultes,

Alors, tout en ne cautionnant pas le manque de respect du culte, l’incident qui a eut lieu au USA me semble bien insignifiant en comparaison…(des tranches de jambon sur les portes d’une mosquée “la mosquée aurait été vandalisée …”).
Il est dommage que la communauté musulmane intégrée en occident subisse le contre coup de la haine engendrée par toutes les dérives (le mot est trop faible) de leurs co- religionnaires, elles sont si récurrentes chaque jour dans l’actualité et dans nos cités que je ne puis que reconnaitre ce ras le bol si légitime…

Je dénoncerai donc aujourd’hui et mettrai en parallèle ici  deux infos impliquant des musulmans et des non- musulmans, “incidents” bien mineurs par rapport à l’actualité sur ce sujet.

D’un coté, du porc sur les poignées d’une mosquée, de l’autre, un chrétien jugé en Algérie , risquant 5 années de prison, son seul  crime est de croire en Jésus Christ…

poignées

Post n°1 :
USA : Profanation d’une mosquée – CAIR demande au FBI d’enquêter.
Le Conseil pour les Relation Américano-Islamique, le CAIR, a fait savoir mardi 10 mai 2011 qu’il allait demander au FBI d’enquêter sur un présumé crime haineux après qu’une mosquée de Louisiane ait été profanée avec du porc
.

Des musulmans de Bossier City ont en effet signalé à la police locale qu’un homme blanc, arrivé sur le lieux dans une  camionnette, a endommagé les portes de la mosquée en laissant des tranches de bacon sur les poignées  de sorte que les fidèles aient à y toucher pour pénétrer à l’intérieur de l’édifice.

« Ce genre d’incident continuera à se produire aussi longtemps que nos leaders politiques nationaux n’auront pas le courage de se prononcer avec vigueur contre le sentiment anti-musulman grandissant de la société américaine » a déclaré Ibrahim Hooper, le directeur national des communications de CAIR, en ajoutant que :« le fait que des commentateurs, des politiciens et autres experts auto-proclamés prennent l’islam et les musulmans comme cible crée une ambiance propice à ce genre d’incidents.»
Source : TheSacramentoBee   Bivouac

Post n°2
20110511ag001Une dizaine de procès sont en suspend contre des chrétiens depuis 2008 en Algérie.

Un autre vient de s’ouvrir. Krimo Siaghi, un habitant d’Oran, ville située au nord-ouest du pays, a été accusé d’insulte à l’islam et est passé devant le tribunal le 4 mai dernier. Le jugement devrait être rendu le 25 mai prochain.
Selon l’ordonnance de 2006 sur les pratiques religieuses non musulmanes, il risque jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 950 euros. L’Eglise Protestante d’Algérie a dépêché un avocat sur place pour l’assister.

Krimo a été arrêté le 14 avril 2011.
« Le jour de son arrestation, j’attendais Krimo à la maison »
raconte son épouse. « Quand on a sonné à la porte, j’ai regardé et j’ai vu Krimo, menotté, entouré de 2 policiers en civil et 2 policiers en uniforme. Ils ont fouillé la maison et sont repartis en emportant avec eux une bible, des CD et un ordinateur. Je suis allée récupérer tout ça au poste le lendemain ; Krimo, lui, n’a été libéré que plus tard. »

Krimo est apprécié dans son quartier et il répond volontiers aux questions que ses voisins lui posent sur ses convictions chrétiennes. Il a cependant été accusé après avoir témoigné de sa foi à l’un d’entre eux. Un autre chrétien, Sofiane, arrêté en même temps que lui, a aussi été entendu le 4 mai.

Avec l’augmentation du nombre de chrétiens dans le pays, on a remarqué un durcissement contre les chrétiens. Ces derniers sont de plus en plus discriminés depuis 2008, date à laquelle le gouvernement a commencé à appliquer la loi de 2006 (ordonnance 06-03 sur les cultes autres que musulmans).

Par exemple, en décembre 2010, quatre chrétiens ont été condamnés à la prison avec sursis pour « création de lieu de culte sans autorisation ».
Ils s’étaient réunis dans l’appartement de l’un d’entre eux.

Autre exemple, des couples chrétiens se sont vu refuser le droit de donner à leur enfant un prénom biblique, alors que ce droit est reconnu dans le code civil (article 64). On a même demandé à certains parents de choisir dans une liste de prénoms musulmans. Les parents ont tous refusé et leur bébé n’a pas eu d’existence administrative pendant plusieurs mois.

On a constaté également des cas de divorces de plus en plus fréquents suite à la conversion au christianisme de l’un des deux conjoints. A chaque fois, celui qui était chrétien a tout perdu, notamment la garde de ses enfants.

On estime que le nombre de chrétiens algériens s’élève à au moins 20 000 personnes.
Sources / Portes Ouverte

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s