Galerie

“Ok, je suis un nazi” dehors Lars Von Trier !

Par Eve P.
lars von trier

Finalement le monde du cinéma a réagit très vivement aux propos favorables à Hitler, exprimés publiquement mercredi au festival de Cannes..
Le conseil d’administration du festival de Cannes convoqué le jour même par son  président , Gilles Jacob pour examiner d’éventuelles sanctions à l’égard du réalisateur a décidé le jour meme de déclarer le réalisateur danois Lars Von Trier persona non grata.

“Le Conseil d’administration condamne très fermement ces propos et déclare Lars Von Trier persona non grata au Festival de Cannes, et ce, à effet immédiat”

Son film n’a cependant pas été exclu de la compétition et il reste en lice pour la palme d’or. Von Trier devrait quitter Cannes dans la journée ou demain au plus tard.

 Le Festival de Cannes offre aux artistes du monde entier une tribune exceptionnelle pour présenter leurs œuvres et défendre la liberté d’expression et de création” et “regrette profondément que cette tribune ait été utilisée par Lars Von Trier pour exprimer des propos inacceptables, intolérables, contraires aux idéaux d’humanité et de générosité qui président à l’existence même du Festival” ajoutent ses responsables.

La veille, Lars Von Trier,  le réalisateur danois, avait créé l’énorme scandale en exprimant sa «sympathie» pour Hitler, “l’homme. Il n’est pas vraiment un brave type, mais je comprends beaucoup de lui et je sympathise un peu avec lui», a-t-il poursuivi. «Je suis avec les juifs, mais pas trop, parce qu’Israël fait vraiment chier»,  l’assistance gênée n’était en rien face à stupéfaction de Charlotte Gainsbourg qui incarne l’un des principaux rôles féminins de son film “Melancholia” et dont le père est juif.

«Ce que je veux dire à ce propos, c’est que j’aime vraiment beaucoup (l’architecte d’Hitler Albert) Speer», répond-il encore. «Même s’il ne fut peut-être pas l’une des meilleures créatures de Dieu, il avait ce talent qu’il a pu exercer pendant le régime nazi.» Albert Speer a été jugé avec les autres dignitaires nazis, condamné à 20 ans de prison et emprisonné jusqu’en 1966 pour crimes de guerre et crimes contre L’humanité .

Lars Von Trier finit par conclure, un peu mal à l’aise et riant à moitié: «Ok, I’m a nazi» («OK, je suis un nazi»).

Les excuses formulées mercredi, en fin d’après-midi et exigées par  le festival de Cannes ne suffiront pas / “Si j’ai pu blesser quelqu’un par les propos que j’ai tenus ce matin, je tiens sincèrement à m’en excuser. Je ne suis ni antisémite, ni raciste, ni nazi”..

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s