Galerie

Interview de Philippe Karsenty sur Ami magazine

Cet article a été publié en américain par Ami magazine.

Philippe Karsenty est un intellectuel Juif et un élu francilien. C’est un analyste des médias et le fondateur/directeur de Media-Ratings qui épingle les partis pris des médias français. En 2004, il a écrit que France 2 et Charles Enderlin avaient mis en scène l’incident al-Dura en 2000, dans la bande de Gaza. Il a été poursuivi pour diffamation. Il a perdu le procès en première instance en 2006, mais il a gagné devant la Cour d’appel de Paris en 2008. Grâce à lui, une partie des rushes de France ont été rendus publics. Philippe Karsenty a aussi gagné un procès pour diffamation contre la chaine française Canal +, en 2010. En 2008, il a été élu sur une liste de centre-droit comme conseiller municipal, adjoint au Maire de Neuilly-sur-Seine. Il est candidat pour l’élection des députés représentant les Français de l’étranger au sein de l’Assemblée nationale, une des deux chambres du Parlement français.

Cet article a été publié en américain par Ami magazine.

That article was published in American by Ami magazine.


Quelles sont les circonstances de votre candidature ?

Je mène une campagne électorale dans une circonscription nouvellement créée qui comprend les citoyens français vivant à l’étranger, principalement en Israël, en Italie, en Grèce et en Turquie. Les Israéliens représentent la part la plus importante de la population de cette circonscription.

C’est une opportunité unique pour avoir au Parlement français un ami d’Israël qui a combattu en faveur d’Israël depuis des années, contre vents et marées et dans de nombreux pays.

Cette chance est rendue possible par la taille significative des électeurs vivant en Israël. La situation d’Israël devenant plus difficile chaque jour, nous ne pouvons pas nous permettre de laisser les ennemis d’Israël bénéficier de ce siège.

Qui sont les autres candidats pour cette circonscription ?

L’élection aura lieu en juin 2012. Je suis le premier à avoir déclaré sa candidature.

L’UMP, parti du Président de la République Nicolas Sarkozy, est représenté par Valérie Hoffenberg qui a rejoint en 2009 le Quai d’Orsay, l’équivalent du Département d’Etat américain. Elle ne s’est jamais opposée à la ligne anti-israélienne de la diplomatie française. Le 11 mars 2011, le journal en ligne Atlantico a publié un article citant Claude Goasguen, président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale française : "Elle est trop pro-palestinienne pour nous représenter dans cette 8ecirconscription (Israël, Malte, Turquie) où les Français d’Israël pèsent 70% de l’électorat". Le 3 mai 2011, Claude Goasguen n’a pas réellement nié cela sur son blog. Cet article est toujours sur le site d’Atlantico. Le 5 mai 2011, Claude Goasguen a écrit, sur son blog, qu’en tant que président de ce groupe d’amitié France-Israël, il est lié par son devoir de réserve jusqu’à l’ouverture officielle de la campagne électorale en 2012.

D’autres dirigeants de la communauté juive française songent à se porter candidats. Ils n’ont quasiment aucune chance de remporter ce siège car ils ont l’intention de mener campagne seulement en Israël, alors que l’élection concerne d’autres pays où j’ai déjà des soutiens.

Vous vivez en France et vous êtes adjoint au Maire de Neuilly-sur-Seine. Comment mènerez-vous votre campagne ?

Je me rends souvent dans ces pays pour y rencontrer des électeurs. Mes propositions répondront aux attentes de ces Français et viseront une large gamme de sujets.

Des comités de soutiens ont déjà été créés et je reçois des feedbacks positifs.

Nous utilisons aussi les médias sociaux. Des groupes ont été créés sur Facebook et nous enregistrons une montée en puissance sur Internet via Twitter et bientôt un site Internet dédié à ma campagne électorale.


Pourquoi pensez-vous que vous serez un atout pour les électeurs français Juifs ?

Je ne vois pas cette élection ainsi. Je serai un atout pour tous les électeurs français car mes combats ne sont pas seulement bénéfiques pour Israël, mais aussi pour la France. La France, l’Etat d’Israël, et plus généralement le monde libre sont confrontés à l’islam radical qui est le nouveau totalitarisme de notre temps.

Israël se trouve sur la ligne de front et, en soutenant cet Etat, je soutiens aussi les pays européens qui ne considèrent pas la menace islamique assez sérieusement.

Dans ma lutte contre l’accusation diffamatoire et fausse de crime rituel qu’est l’incident al-Dura, j’ai prouvé ma capacité à combattre efficacement pour la Vérité.

Pour être plus fort, je suis en train de fonder mon parti politique pour promouvoir nos valeurs communes qui sont le plus souvent oubliées de l’élite française.


Vous avez gagné deux procès dans l’incident al-Dura : le prétendu assassinat du jeune Palestinien Mohammed al-Dura le 30 septembre 2000 par des tirs israéliens. Vous avez donné de nombreuses conférences dans le monde. Que pensez-vous du reportage controversé de France 2 ?

Le 30 septembre 2000, France 2 a diffusé une supercherie qui a notamment enflammé le monde musulman. France 2 n’a jamais reconnu qu’elle n’avait pas respecté l’éthique professionnelle dans son reportage : elle n’a pas d’image de l’agonie ou de la mort de Mohammed al-Dura, elle a échoué à expliquer ses incohérences, etc.

Des médias français savent que si des mensonges de France 2 sont révélés, leurs mensonges et leurs mauvaises pratiques le seront aussi. L’attitude de France 2 est une honte pour la société française. Cette chaîne publique nationale devrait être punie pour ce qu’elle a fait.

La société française est malade de mensonges et de discours "politiquement corrects". De nombreux Français sont choqués par l’antisémitisme que le plupart des médias diffusent subtilement.

Le temps est venu pour une révolution dans les médias français !

Daniel Pearl était un jeune journaliste américain Juif égorgé par des terroristes islamistes en 2002 au Pakistan. L’image de l’incident al-Dura est incrustée dans la vidéo de sa dernière déclaration avant son assassinat. Le 16 mai 2011, à Neuilly-sur-Seine, vous avez remis au Président de la République Nicolas Sarkozy une lettre de Judea Pearl, père de Daniel Pearl. Quel est le contenu de cette lettre ?

Dans ce court message très émouvant, Judea Pearl écrit ceci :

"Mr. President,
Not single day passes by that
I do not hear the voice of my son, Danny, asking:
"Will President Sarkozy denounce the blood libel that took my life? Will he listen to the call of history and join the ranks of Emil Zola, or let the Al Dura Affair become a permanent stain on French media."
Respectfully".
(Ndlr : "Pas un seul jour ne passe sans que j’entende la voix de mon fils, Danny, m’interroger : "Le Président Sarkozy dénoncera-t-il ce blood libel (Nda : accusation fausse et diffamatoire de meurtre rituel d’un enfant non-Juif) qui m’a ôté la vie ? Ecoutera-t-il l’appel de l’Histoire et rejoindra-t-il les rangs d’Emile Zola, ou laissera-t-il l’affaire al-Dura ternir éternellement les médias français ?")


Le Service de protection de la communauté juive(SPCJ) a recensé 466 actes antisémites en 2010, contre 832 en 2009, soit une baisse de 43,9%. Depuis le déclenchement de l’Intifada II en 2000, le nombre "moyen" annuel d’agressions antisémites est demeuré à un niveau élevé : environ 500…

L’atmosphère intellectuelle est très hostile à l’égard d’Israël. C’est ce qui rend ces actes antisémites possibles.

La plupart des journalistes français sont très anti-israéliens et leur couverture du conflit au Proche-Orient est biaisée.

Quand Israël se défend – par exemple, lors de l’opération Plomb durci – contre les agressions de Palestiniens (tirs de roquettes Qassam à partir de la bande de Gaza), les statistiques révèlent une augmentation de la violence antisémite.

Quelle est l’attitude des autorités politiques et des citoyens français à l’égard des Juifs et de l’antisémitisme ?

Les autorités politiques françaises luttent contre l’antisémitisme sans comprendre le problème de l’incitation. L’establishment français est si partial contre Israël qu’il ne se rend pas compte qu’il vit dans une monde fictif et inversé, où Israël est présenté comme l’agresseur et les Arabes comme les victimes.

Le Président de la République Nicolas Sarkozy a déclaré qu’il était un ami d’Israël, mais sa diplomatie est devenue de plus en plus hostile à Israël. La plupart des soutiens d’Israël se plaignent de l’attitude du président américain Obama à l’égard de l’Etat Juif. Et ils ont raison.

Cependant, le 18 février 2011, le président Obama a mis son véto à un projet de résolution "condamnant la poursuite de la colonisation par Israël dans les territoires occupés, y compris Jérusalem-Est" soumis au Conseil de sécurité des Nations unies, tandis que la France du Président Nicolas Sarkozy a voté en faveur ce texte. Dans "leur déclaration commune au Conseil, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont rappelé le caractère illégal de la colonisation et la menace qu’elle constituait pour une solution à deux Etats".

Que pensez-vous du débat de l’UMP sur la laïcité et l’islam en France ?

C’est un débat tronqué car des politiciens français refusent de traiter le problème réel : l’islam défie les démocraties occidentales, notamment car il ne distingue par le spirituel du temporel.

En 2010, une loi française a interdit la dissimulation du visage dans l’espace public, par exemples des vêtements musulmans tels le niqab et la burka. Elle est entrée en vigueur le 11 avril 2011.

La République française continue d’être testée par les islamistes. Au lieu de stopper l’islam radical, des politiciens occidentaux, et spécialement Français, ont accepté progressivement certaines de leurs requêtes.

A Paris, Marseille, Toulouse et Nice, des musulmans bloquent illégalement et régulièrement des rues pour des prières le vendredi sur le domaine public. Est-ce acceptable ? Non.

Afin de justifier leur inaction, des politiciens français allèguent que les musulmans n’ont pas assez de mosquées et qu’il est indispensable de construire des mosquées. Absurde !

Traduction française de l’interview publiée sur Ami Magazine, en anglais.

http://www.veroniquechemla.info/2011/05/interview-de-philippe-karsenty.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s