Galerie

A qui appartiennent les territoires ?

Traduction française : David Goldstein http://haabir-haisraeli.over-blog.com/
Sous-titrage : Aschkel http://www.aschkel.info/

Tous les jours nous entendons aux informations ces concepts de "territoires occupés" et "d’implantations illégales",

Et il semble que nous connaissons tous cette histoire :

Pendant la guerre des Six jours, Israël a volé la "Cisjordanie" aux Palestiniens,
A ignoré les exigences de retrait de l’ONU et a construit des "colonies" malgré les accords de Genève qui les interdit sur des terres occupées.

Mais cela est-il vérité ? :

Quoi ? Tous les gouvernements israéliens ont depuis violé la loi internationale ?

Cela vous parait-il logique ?

Essayons donc de comprendre un peu plus la situation légale,

Commençons par une question toute simple mais très importante :

– A qui Israël a pris  la Judée et la Samarie ? Aux "Palestiniens" ?

Non…en fait en 1967 il n’y avait pas d’Etat palestinien.

– En fait quand y en t- il eut un ?

Le territoire a été pris à la Jordanie !
Après une guerre de défense lorsque que la Jordanie, l’Egypte et la Syrie ont essayé de détruire Israël.

Au passage, détruire des pays, c’est ILLEGAL !.

ET de quel droit la Jordanie avait-elle de s’emparer de ce territoire ? AUCUN !

Elle a occupé cette région en 1948 et personne, à part la Pakistan et l’Angleterre, n’a validé cela.

Même pas les pays arabes, chut….

La Jordanie n’était pas le propriétaire légal de ce territoire et n’a aucune revendication pour cela.

Il n’y a pas d’occupant, alors comment il peut y avoir occupation ?

La définition précise de la Judée et de la Samarie, selon la justice internationale, est comme dans bien d’autres endroits ou il y a ou il  y a eu des conflits territoriaux :
Le Cachemire, le Karabakh, ou le Sahara occidental.

La définition n’est pas celle de "territoires occupés"
 mais des "territoires controversés ou disputés"

Aussi, tous ces concepts de territoires occupés selon la convention de Genève n’ont aucun rapport avec la Judée et la Samarie.

– Alors maintenant il y a quelqu’un qui va dire OK, alors la Jordanie aussi était occupante. Et alors?

– L’ONU décide la création de deux états ! Israël viole cette décision !

Là encore – ce n’est pas vrai.

Légalement la décision de partage est du domaine de la proposition qui n’est valable seulement que si les 2 parties l’acceptent.

Les deux parties nous avons dit ?
Les juifs ont accepté, les arabes ont déclaré la guerre.

– Que peut-on y faire ? Ils ont perdu.

En résumé, la décision de partage de 1947 était une proposition qui a été rejetée, elle n’a donc aucune légalité !
Tout simplement aucune.

– Ok, alors si ça non et ça non plus alors qu’est ce qu’il nous reste, ou sont les frontières ?

Revenons un peu dans le temps,
ne vous inquiétez pas, pas jusqu’a Avraham Avinou,
non juste une centaine d’années en arrière, et nous comprendrons mieux ce qui nous a donné la légitimité sur tous ces territoires !

Le Proche-Orient.

Jusqu’en 1917 la plupart de la région faisait partie de l’Empire Ottoman,

A la fin de la première guerre mondiale, après que les alliés aient vaincu les Ottomans,
ces territoires colonisés sont passés sous contrôle de la France et de l’Angleterre,
et il a été décidé de construire un "nouveau Proche-Orient" et de diviser cette région en pays.

Alors Lord Balfour, le Ministre des affaires étrangères anglais, décida de jeter un os aussi au Peuple Juif,
déclarant qu’il faut reconnaitre le droit historique du peuple juif sur la Terre d’Israël.

Mais attendez, Comprenez-vous ce qu’il s’est passé là ?

Le mandat a initialement attribué au Peuple Juif non seulement la Judée et la Samarie mais aussi la Transjordanie.

Alors qu’ils ne disent pas que nous n’avons pas fait des concessions difficiles…

Quoi qu’il en soit, la Société des Nations a validé cette décision en 1922.

L’Angleterre a reçu un mandat pour aider à la création d’un Etat pour les juifs
Disons qu’ils ne se sont pas trop forcés pour cette mission, mais c’est une autre histoire.

 Ce qui est beau dans cette reconnaissance de la Sté des Nations, des droits du Peuple Juif sur la Terre d’Israël et jusqu’à la Jordanie
 y compris la Judée et la Samarie est qu’elle a été ratifiée de nouveau par l’ONU après la 2ème guerre mondiale.

Ce qui veut dire que nous n’avons pas reçu une reconnaissance légale internationale en vrac de nos droits sur la Judée et la Samarie.

Nous l’avons reçu deux fois !

Alors revenons à notre démonstration et voyons la situation.

– La guerre de défense de 1967 était une guerre légale.

– Israël ne colonise pas

– car il n’y avait pas d’entité légale sur le terrain. Ainsi le territoire n’est pas occupé mais controversé.

– Même la décision de partage de 1947 n’a jamais été validée légalement.

– Les droits du Peuple Juif sur sa terre ont été reconnus internationalement.

– Et pour cette raison la construction d’implantations est complètement légale.

– Alors qu’elle est la solution ?

– Il n’y a pas de solution magique.

– Mais ce n’est pas important si tu es de gauche ou de droite

Souviens-toi qu’Israël a des arguments juridiques importants concernant ses droits sur la Judée et la Samarie.

– Ce fait ne doit pas seulement être un point de départ pour Israël dans les négociations futures,

– c’est aussi tout simplement la VERITE.

Alors arrêtez de parler de "territoires occupés" 
Ce n’est tout simplement pas politiquement correct !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s