Galerie

Gil Taïeb et Valérie Hoffenberg se déchirent par Facebook interposé…

karen taiebsarkohof

Par Gad,

Sur son site Facebook de campagne Gil Taïeb (ICI), ce 22 juin, accuse Valérie Hoffenberg de mensonge :

« Ce midi méme Valérie Hoffenberg a osé mentir en disant que" personne n’avait eu le courage de ses opinions" cherchant a m’attaquer à travers karen!!!
C’est lamentable d’autant plus qu’ elle savait et a felicité Karen!!
La campagne a commencé!!! le mensonge , l’achone ara et la manipulation ne vont pas nous faire changer notre chemin!!! celui de la défense d’israel et de la vérité!!! (sic.) »

Sa colère est liée à l’ordre du jour du Conseil de Paris :

· d’une part, le soutien à la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien (à la demande du PS, du PC et des Verts notamment)
– d’autre part, la condamnation de la flottille (pour Gaza).
La première résolution a été votée ; la seconde a été rejetée.

A gauche, Karen Taïeb, chevènementiste, fut la seule à voter contre ces 2 motions anti-israéliennes. Mais Valérie Hoffenberg se serait arrogée la posture de “la seule élue du Conseil qui défende l’état juif”. Selon Gil, c’est faux : “à travers Karen”, c’est lui que vise la représente spéciale du Quai d’Orsay. Il serait un concurrent gênant pour le poste de député des Français de l’étranger, dans la 8è circonscription (dont Israël).

Karen et Gil Taïeb partagent la même affiliation au front de gauche parisien. Mais, comme le démontre clairement ce vote, cette coalition pratique le clientélisme pro-palestinien, dans les municipalités qu’elle dirige. Ses anciens compagnons de route sionistes subissent l’isolement. Ils ne sont tolérés que par tactique politicienne. “L’indépendance” revendiquée de Gil Taïeb résulte de cette situation : en tant que sioniste convaincu, il maintient le flou sur la débâcle morale de son camp politique d’origine*.

L’efficacité de Karen et Gil Taïeb, au sein de ces coalitions, est égale à celle de Valérie Hoffenberg au Quai d’Orsay : tout en menant globalement une politique antisioniste, ces groupes politiques tolèrent des Sionistes pour pouvoir dire : “-voyez, on n’est pas contre Israël, la preuve : il y a des Hoffenberg, des Taïeb… “

Le tandem Taïeb (Chevènementiste) aux législatives se trouve dans la posture de Chevènement, lorsqu’il fit perdre le 1er tour des Présidentielles à Jospin, en 2002 : il est prêt à se maintenir contre son camp. Peu lui importe que la représentante du Quai d’Orsay, ou pour tout autre candidat pro-arabe, soit élu contre le candidat politique qui tiendra des positions claires pour défendre Israël.

A ce jeu partisan, les électeurs prendront-ils le risque de voter pour des promesses intenables, du fait des orientations des grands partis qui téléguident ou contrecarrent ces candidats sous influence?

* Pour s’en convaincre, il suffit de parcourir : > Le parti socialiste s’invite dans le conflit israélo-palestinien

Pour  © 2011 aschkel.info et © 2011 lessakele
© 2011
Parole Franco Juive

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s