Galerie

Il y a enfin un otage français à Gaza

Par Eve P.
guiladPour la première fois hier soir et au bout de plus de 1830 jours de détention pour Guilad, France Télévision reconnait qu’il existait bien un otage à Gaza.

 

 

 

Mais comment s’est donc opéré le changement radical de position de France Télévisions ?
La famille de Guilad et toute la communauté Juive déploraient depuis 5 ans maintenant la position inébranlable de la “grande dame” qui se refusait à citer Guilad dans le décompte des otages français, prétextant sa qualité de soldat israélien et s’opposant même au Quai d’Orsay.
Les manifestations n’y ont rien fait et n’étaient même pas retransmises sur leurs chaines, de même que les courriers de présidents d’associations restaient sans réponse ou étaient dédaignés par les médiateurs des chaines TV. Seule BFM TV avait accepté de comptabiliser Guilad au nombre des otages français dans le monde
Depuis des semaines Jonathan Curiel et Yohann Taieb n’ont cessé d’exercer une pression sur France Télévisions ( cf. liens JSS News)
Le CRIF, par l intermédiaire de Haim Musicant, était informé de façon constante de l’évolution de leurs démarches entreprises contre le groupe.

Celles-ci se sont exercées sur plusieurs fronts à la fois, tant au niveau interne par l’envoi de dossiers accablants pour la chaine publique à son président Rémy Pfimlin et à son directeur des rédactions, Thierry Thuillier, tant en s’incrustant de façon remarquable au plein cœur du dispositif qui marquait les 500 jours de captivité de nos deux ex-otages français le 13 mai dernier, qu’en écrivant au président de la République ( qui chargea le ministre de la culture et de la communication le soin de traiter le dossier ) et harcelant la direction des rédactions de France Télévisions.

Dés le 2 juin, Thierry Thuillier, charge Eric Monier le directeur de la rédaction de France 2, d’amorcer un compromis. Monier informe messieurs Curiel et Taieb de l’arrêt du décompte excluant Guilad de facto, remplacé par une phrase laconique : «c’est aussi une journée de détention supplémentaire pour les autres otages français dans le monde.».

La proposition étant insatisfaisante dès lors que France Télévisions n’indiquait toujours pas si Guilad est inclu dans le nombre d’otages français dans le monde, nos deux militants demandèrent donc en complément la diffusion de deux reportages sur Guilad à l’occasion de l’arrivée de son père a Paris le 6 juin.

Le 4 juin, Eric Monier, les rappelle pour leur confirmer l’acceptation du principe des deux reportages.

Le 6 juin, le CRIF reçoit Jonathan CURIEL et Yohann TAIEB dans leurs locaux afin de faire le point sur le dossier Shalit/France TV .

A l’issue de cet entretien, il a tenu à les féliciter dans la soirée pour les résultats obtenus.

Les reportages diffusés, la présentation faite de Guilad n’étant pas claire, ils saisissent le CSA et lui envoient un dossier accablant pour France Télévisions.

borloootage

Ce 29 juin, ils décident de frapper les esprits lors du rassemblement républicain organisé à Paris Beaubourg pour les 18 mois de détention des deux ex-otages, arborant des tee shirts chocs « Honte a France TV » et des pancartes «  France TV m’a zapper » en lettres rouge sang,. Effet garanti sur place, ils vont interpeler dignement les responsables de France Télévisions.
En pleine discussion avec Thuillier pour Guilad, la nouvelle tombe : les journalistes sont libérés..

Le vent tourne, dans l’euphorie de la bonne nouvelle : les responsables de France Télévisions sont soulagés, Elise Lucet partage sa joie avec eux, espère que Guilad sera lui aussi libéré et reconnaît le combat mené par ces deux militants.

Thuillier quant à lui promet de réfléchir à leur discussion et de les recevoir avant le 20 Juillet pour trouver une issue positive à cette affaire.

Justice est rendue à Guilad lors du journal de 20h de France 2 du 30 juin, David Pujadas en fin de JT annonce qu’il reste bien neuf otages français dans le monde : trois au Yemen, quatre au Sahel, un en somalie et un à Gaza et que France Télévisions ne les oublie pas.

Au-delà de la reconnaissance de Guilad comme otage français par France Télévisions, c’est contre la désinformation que messieurs Curiel et Taieb ont eut une part prépondérante., Guilad n’est certes pas libre, mais maintenant il existe…

http://jssnews.com/2011/06/29/j-curiel-et-y-taieb-presentent-leur-joie-aux-parents-des-otages-liberes/http://jssnews.com/2011/06/07/ftv-shalit/
http://jssnews.com/2011/05/14-tournant-majeur-dans-la-sensibilisation-de-laffaire-shalit-en-france/

© Reproduction autorisé avec le lien
Parole Franco Juive

Publicités

4 réponses à “Il y a enfin un otage français à Gaza

  1. Pingback: Gilad Shalit est enfin un otage pour Radio France Internationale, grâce à la fine détermination de Yohann Taieb etJonathan Curiel | Parole Franco Juive

  2. Pingback: TF1, contraint de comptabiliser la détention de Guilad Shalit ! | Parole Franco Juive

  3. Pingback: Je me nomme Guilad, j’ai 25 ans aujourd’hui | Parole Franco Juive

  4. Au delà du combat pour voir Guilad enfin libéré, notre fils ou frère à tous, admiration et encouragements pour ceux qui n’abandonnent jamais, ses parents, ses amis.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s