Galerie

Adoption de la loi “anti-boycott” à la Knesset

Par Eve P.
Après un débat passionné à la Knesset, l’adoption de la loi “anti-boycott” a été adoptée.
Belgique boycott Israel1

Ce lundi soir en deuxième et troisième lecture par 47 voix contre 38  et 2 abstentions.
La loi prévoit des sanctions lourdes contre toute personne ou organisation qui inciterait au boycott d’Israël qu’il soit économique ou académique.

On suppose que parmi les voix contre, les partis arabes, Meretz ,et le parti travailliste, opposé à la cette loi en tant que telle,  ainsi que le député Meir Shetrit de Kadima, qui estime « que cette loi mettra en danger… le processus de paix » ! 
 
Les députés Zeev Elkin et Ophir Akounis du Likoud, le  Professeur  Aryeh Eldad de Ihoud Leoumi, et Dalia Itzik de Kadima étaient les initiateurs conjoints de la loi., et  les 10 Présidents des Commissions parlementaires avaient aussi approuvé et signé la proposition de loi..

La loi comporte 3 paragraphes :

1/Tout citoyen ou organisme israéliens qui agiront en faveur d’un boycott étranger contre l’Etat d’Israël ou des institutions dépendant de lui, seront passibles d’une amende de 30.000 shekels, même si ce boycott n’a pas encore été mis en œuvre. Mais si des préjudices économiques ont déjà été constatés, l’amende sera proportionnelle aux préjudices causés.
La loi vise notamment des universitaires israéliens qui appellent en Israël ou depuis l’étranger au boycott économique ou académique d’Israël, ou encore des agences spécialisées de publicité, comme celle dirigée par la femme du député travailliste Daniel Bensimon, et qui favorisent et organisent le boycott des produits fabriqués par des entreprises israéliennes en Judée-Samarie.

2/Le ministre de l’Intérieur pourra interdire à des citoyens étrangers d’entrer sur le territoire israélien, s’il est avéré que ceux-ci ont une part active dans le boycott d’Israël depuis l’étranger.

3/Tout pays ou organisation qui appellent au boycott ou qui l’appliquent, ne pourront plus utiliser de comptes dans des banques israéliennes, et leurs avoirs pourront être bloqués afin de servir d’indemnités aux entreprises et institutions israéliennes touchées par le boycott.

En clair, tous ces gentils “pacifistes” en visite chez leurs “copains de Gazas” et de Judée-Samarie savent maintenant à quoi s’en tenir : quiconque serait coupable de Boycott peut abandonner l’idée d’aller se prosterner (en lui tournant le dos bien sûr !) à la moquée d’Al Aksa.
Bon débarras !
Vous attendrez maintenant la construction de l’aéroport de Gaza ou partirez vite vous occuper des milliers de Syriens massacrés, mais bon, je doute un peu de vos motivations et de votre courage pour aller vous frotter aux soldats de ce régime !

© Reproduction autorisé avec le lien
Parole Franco Juive

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s