Galerie

Enseignements après le massacre d’Oslo

Par Yosef Kutner

massacre d'oslo 2

Depuis très longtemps, nous avons connu des "Dr Folamour" dans nos sociétés occidentales et démocratiques. Issus de l’extrême-droite néo-nazie et de l’extrême-gauche anarchisante, ils justifient le meurtre au nom de leur idéologie. Les Nazis des années 1930 ne sont que l’incarnation d’un tel groupe ayant réussi à s’emparer démocratiquement du pouvoir dans un état fragilisé par une crise économique ou idéologique. Plus près de nous, le Hamas s’est emparé du pouvoir à Gaza, puis le Hezbollah au Liban.

massacre d'oslo

Cela prouve que la régression de la démocratie vers une dictature est encore et toujours possible. Et le massacre d’Oslo n’est qu’un exemple des nombreux moyens pour y arriver.

Si de nos jours le terrorisme islamique est la version prédominante et la plus mortelle, il n’existe pas moins d’autres terrorismes cherchant à provoquer la radicalisation du conflit en un "conflit de civilisation", ou plutôt un conflit entre la civilisation et la barbarie pour citer la courageuse Wafa Sultan.

Parmi les autres actes de terrorisme non-islamique, on peut citer:

– l’assassinat d’Itzhak Rabin par un extrémiste juif religieux, Yigal Amir,

– le massacre du tombeau des Patriarches par un Juif renégat, Baruch Goldstein,

– et le massacre d’Oslo par un "norvégien de souche" et d’extrême-droite, Anders Behring Breivik

massacre d'oslo3

Même minoritaires, même isolés, ces actes n’en sont pas moins la contrepartie de la radicalisation de l’autre camp, celui de l’Islam politique (dit "Islam radical"). Comme des duettistes, ils se renvoient la balle et encouragent la radicalisation. Tels des "Docteurs Folamour", ils cherchent à provoquer la réponse de l’autre camp, ou celle des démocraties qui les hébergent, contre "l’autre". L’engrenage est fatal pour la démocratie et pour la paix. Nous ne pouvons tolérer ni les uns, ni les autres si nous voulons conserver les valeurs que nous chérissons et que nous avons chèrement acquises au cours de notre histoire.

L’élimination de ces mouvements extrémistes est une nécessité démocratique, que ce soit le kahanisme (déclaré terroriste en Israël et aux USA), plus généralement les mouvements d’extrême-droite radicale dans le monde occidental au sens large. Mais ces mouvements, dans nos sociétés démocratiques, n’étant qu’une réaction à la barbarie jihadiste, il est vital d’éliminer celle-ci avant tout. Le reste sera alors comparativement facile.

Cela ne pourra pas se faire par des mesurettes pour apaiser l’un tout en irritant profondément l’autre (interdiction du voile intégral, interdiction des minarets, etc.). Il faut prendre des mesures économiques radicales pour empêcher ces idéologies de se développer dans leur berceau, le monde islamique, par des sanctions progressives et non par un interventionnisme sans lendemain ou en favorisant la mise en place d’une dictature pour en remplacer une autre.

Citons ainsi l’arrêt progressif mais rapide des subventions au terrorisme palestinien, le démantèlement de l’UNRWA et son remplacement par le régime de l’UNHCR, les pressions politiques et financières pour interdire la propagation scolaire et médiatique de la haine et forcer ceux qui refusent de négocier à discuter enfin. La solution négociée du problème palestinien permettra d’éclaircir les rangs des terroristes en ôtant un prétexte facile.

Il faudra être tout aussi intolérant vis-à-vis de nos propres extrémistes, voire plus (charité bien ordonnée…), en traquant également tous leurs moyens de financement et en ne tolérant pas leur idéologie dans les rangs de l’Armée ou de la Police, là où ils sont le plus à même de causer des dégâts à l’image d’Israël, qui n’en a hélas pas besoin, nos ennemis y travaillant sans relâche. La démocratie ne doit pas être un "ventre mou" mais un régime, tel ceux qui se sont opposés au nazisme, qui peut résister aux extrémismes sans pour autant renoncer à ses valeurs de liberté.

Reproduction autorisée avec les mentions suivantes et le lien vers l’article originale :

© Yosef Kutner pour Parole Franco Juive

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s