Galerie

TF1, contraint de comptabiliser la détention de Guilad Shalit !

Le 15 mars dernier JSSNews relatait la position scandaleuse de TF1 quant au statut de Guilad Shalit. TF1 en la personne de son médiateur, M. Pillas, qui adressait au Président de l’association SIONA, M. Roger Pinto, un refus cinglant de comptabiliser la détention de Guilad au nombre officiel des otages français dans le monde.

Ces dernières semaines nous avons pu constater que le mur du silence médiatique pesant sur le sort de Guilad en France volait en éclat sous l’impulsion et l’implication totale de deux soutiens actifs à la cause de Guilad, Jonathan Curiel et Yohann Taïeb. Ils ont permis que Guilad soit compté comme un des otages français dans le monde auprès de France Télévisions, M6, I-TV, RMC, Europe 1 et dernièrement RFI.

Déjà à l’époque de la polémique SIONA / TF1, Taïeb et Curiel avaient ouvertement dénoncé l’attitude de TF1 et pris la défense du Président de SIONA, en écrivant directement au président de TF1, M. Nonce PAOLINI, une lettre ouverte sous forme de mise au point sans concession.

Devant les difficultés criantes des dirigeants communautaires à faire inclure Guilad au nombre des otages français par tous les grands médias français, ces deux militants ont tiré les leçons de ces échecs répétés pour définir une stratégie pragmatique en deux axes ; faire infléchir prioritairement la position de France Télévisions et montrer aux médias français que leur action n’est en rien une action communautariste mais une action citoyenne.

De G à D : Curiel; Borloo et Taïeb

Une stratégie gagnante car depuis qu’ils ont réussi à faire infléchir France Télévisions, et depuis le lundi 18 juillet, après avoir été reçu par le Directeur des Rédactions de France Télévisions pour mettre en place un rappel hebdomadaire pour les neuf otages français chaque mercredi, ils sont aussi parvenus à faire plus rapidement comptabiliser Guilad par les médias français.

En témoigne la lettre du Président de RFI qui a répondu favorablement et immédiatement à leur demande.

Le samedi 16 juillet dernier dans le JT de 13h de TF1, Jean-Pierre Pernault effectue un rappel pour les otages français, en précisant qu’il restait hélas encore huit otages français dans le monde, carte infographique à l’appui : quatre au Mali, trois au Yémen et un en Somalie.

Immédiatement ce même 16 juillet, Jonathan Curiel et Yohann Taïeb mettent en demeure par fax TF1 de se conformer au nombre officiel d’otages français dans le monde, selon l’Elysée et le Quai d’Orsay, en leur joignant les nombreux documents officiels que leur ont adressé l’Elysée, France Télévisions ou le CSA. Ils précisent également à TF1 de se mettre en relation si besoin avec M. Thuillier, le Directeur des Rédactions de France Télévisions, avec qui ils ont été régulièrement en contact pour le dossier Shalit.

La Direction de l’Information de TF1 leur téléphone alors pour faire une mise au point sur ce dossier dans l’attente d’une décision de TF1.

Ce lundi 25 juillet, la Direction de l’Information de TF1 leur a annoncé qu’après un examen approfondi de tous leurs documents envoyés, la chaîne comptabilisera à l’avenir Guilad Shalit, et qu’il serait inclus dans la carte infographique des otages français dans le monde et ce, chaque jeudi.

Dans sa réponse au médiateur de TF1, le Président de SIONA indiquait que son association avait l’intention d’attirer l’attention du Président de TF1 afin de lui demander si la position de son médiateur était celle officielle de TF1. Force est de constater qu’en ayant exclu Guilad depuis des mois du nombre des otages français, la Direction de TF1 a été solidaire de son médiateur et n’a eu que faire des états d’âme du Président de SIONA.

De même que dans une lettre adressée le l6 juin au Président de SIONA par le Président de France Télévisions sur le statut de Guilad, le Président de SIONA se fondait sur un communiqué officiel dans lequel il se disait satisfait de la réponse de France Télévision, alors que les explications de France Télévisions étaient ridicules, honteuses et cyniques.

Une attitude quelque peu désolante, contrastant avec la détermination des deux militants, Jonathan Curiel et Yohann Taïeb qui ont contraint France Télévisions à dire publiquement que Guilad était aussi un otage français détenu à Gaza et à saisir le CSA pour exiger de France Télévisions toute la vérité sur le processus qui a conduit à l’exclusion de Guilad et que le, ou les responsables de cette décision soi(en)t formellement identifié(s).

Après France Télévisions, TF1, M6, Itélé, RMC, Europe 1, RFI c’est Radio France qui vient d’être mise en demeure par ces deux militants de se conformer au nombre officiel des otages français dans le monde puisque jusqu’à ce jour Radio France ne comptabilise pas Guilad comme un otage français.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Publicités

Une réponse à “TF1, contraint de comptabiliser la détention de Guilad Shalit !

  1. Pingback: Quand le Syndicat français des Journalistes (SNJ) s’attaque à Guilad Shalit… | Parole Franco Juive

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s