Galerie

Paris condamne Israël mais laisse bruler les églises d’Egypte…

Il y a quelques jours, lorsque qu’une bande d’écervelés israéliens a fait honte à tout Israël en brûlant une mosquée dans le nord du pays (en représailles à l’assassinat d’un père juif et de son bébé par des musulmans), les condamnations intérieures étaient vives. Aussi bien le Président Shimon Peres, que le Premier Ministre B.Netanyahu ou que le Ministre des Affaires Étrangères Lieberman, tous, avaient condamné cet incendie avec la plus grande fermeté. Mais ce qui était alors une affaire “intérieure” avait de nouveau dépassé les frontières : la France et le Quai d’Orsay s’étaient alors ingérés dans les affaires israéliennes pour “condamner vivement” l’attaque de la mosquée de Tuba Zangariva.

Sur la page Facebook de l’ambassade de France en Israël, une longue discussion s’était alors engagée entre plusieurs jeunes maghrébins et moi-même. La raison : je venais de poster plusieurs commentaires :

– Bonjour et merci pour votre condamnation. Par contre, il m’est impossible de trouver le lien vers une condamnation de la France face aux multiples attaques des églises coptes par des Islamistes en Égypte.
– Bonjour et bravo pour cette importante condamnation de ce geste horrible. Je n’arrive malheureusement pas à retrouver les condamnations de la France pour les autodafés des livres sacrés juifs en Égypte. Est-ce normal ?
– Condamnation importante. Malheureusement, il m’est impossible de trouver la condamnation française pour les églises détruites en Irak, soit par les alliés, soit par les Irakiens eux-même. Pourriez-vous m’indiquer où elles se trouvent ?
– Bonjour, impossible de trouver la moindre condamnation concernant la manière dont les autorités chinoises interdisent aux Musulmans Ouighours de pratiquer leur culte librement.
– Bonjour, impossible de trouver la moindre condamnation concernant la manière dont les autorités russes interdisent aux Musulmans tchètchènes de pratiquer leur culte librement.
– Bonjour, impossible de trouver la moindre condamnation concernant la manière dont les autorité saoudiennes ou émiratis interdisent aux non-musulmans de pratiquer leur culte librement.

Vous l’aurez compris, tous les messages ont été effacés (voir photo ci-bas). Il ne fait pas bon trop en demander. Mais têtu comme je suis, j’ai donc re-poster des commentaires identiques une seconde fois. Effacés de nouveau. Puis encore une troisième fois. Effacés de nouveau ce matin.

Peut-être que suite aux évènements d’aujourd’hui en Égypte, la France va enfin réagir, non ? Ne serait-il pas temps que le Quai d’Orsay apprenne à reconnaitre les priorités ? Quand une mosquée brule en Israël, le gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour arrêter les coupables. Quand une église brule en Égypte, le gouvernement ferme les yeux. Qui faut-il condamner, celui qui va faire quelque chose ou celui qui fait semblant de ne rien voir ? Peut-être qu’en condamnant Israël, alors qu’Israël se prépare déjà à agir, la France espère pouvoir dire : « Vous voyez, on a condamné, ils ont agi… » Pitoyable diplomatie française…

Pitoyable non-seulement pour son anti-israélisme… Mais aussi pour son non-humanisme. Condamner les attaques contre les Coptes n’est pas un geste “anti-égyptien” ou “anti-musulman”, c’est simplement reconnaitre qu’une minorité est en voie de disparition. Tout comme ces centaines de milliers de Juifs qui ont été chassés des pays arabes ces 50 dernières années, les Chrétiens d’Égypte, qui ont toujours vécu dans la région, s’enfuient aujourd’hui massivement en exil.

Ceux qui restent se battent contre un pouvoir qui se durcit. La révolution tant soutenue par la France a apporté avec elle son lot d’islamistes “non-modérés” qui veulent transformer l’Égypte en une terre 100% islamique. Comme le Hamas souhaite le faire avec Israël en jetant les Juifs à la mer.

Hier, des affrontements ont également eu lieu entre Chrétiens et Musulmans sur un pont du Caire, où des centaines de personnes se sont affrontées armées de bâtons. On parle de 24 morts, plus de 200 blessés. Seulement 40 personnes interpelées. Si seulement la communauté internationale et la France prenaient les choses au sérieux ! Si seulement la France avait su condamner à temps ce qui était si prévisible. Si seulement la France comprenait que les Chrétiens d’Orient survivent si difficilement dans tout le Proche-Orient (excepté en Israël), qu’ils n’ont plus rien à craindre à se révolter contre un pouvoir qui n’hésitera pas à les supprimer. Ce n’est pourtant pas compliqué ! Si la France n’était pas au courant de ces évènements, les responsables de la page Facebook de l’ambassade de France en Israël, eux,  le savaient puisqu’ils ont effacé à plusieurs reprises mes commentaires !

Il est temps que la diplomatie française arrête de mettre sa tête sous le sable. Faire l’autruche ne règlera rien. Vous pourrez condamner Israël autant que vous le voudrez… Mais cela n’empêchera pas les minorités de vivre en paix au sein de l’État Juif. Par contre, à ne pas condamner les actes abominables commis contre les minorités non-musulmanes des pays islamiques, vous mettez sérieusement en danger tout l’avenir de ces populations.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s