Galerie

Pour “Charia hebdo”, charlie hebdo saute parce que “c’est dur de se faire aimer par des cons…”

Par Eve P.
“Charia”, “Mahomet”, “bombe”, “cocktail Molotov” sont les premiers mots qui fusent du poste ce matin, puis vient “Charlie hebdo…

Le printemps arabe débarquerait-il en France ? …
Pas bon signe du tout…

Les locaux de Charlie Hebdo ont été incendiés vers 1h dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 octobre et son site Internet a été piraté.

charlie charb

charlie internet

"Charlie Hebdo", rebaptisé pour l’occasion "Charia Hebdo", a décidé de faire de Mahomet le "rédacteur en chef" de son numéro à paraitre aujourd’hui mercredi.
(75000 exemplaires rapidement en rupture de stock)

La une qui vient "fêter" l’arrivée au pouvoir du parti islamiste Ennahda en Tunisie, et les premières déclarations des dirigeants libyens favorables à la Charia et à la polygamie, nous présente un Mahomet goguenard qui s’exclame :
"100 coups de fouets si vous n’êtes pas morts de rire"

charlie charia

Bien que le contenu était inconnu du grand public au moment de l’attentat terroriste, la couverture du journal faisait la une hier de tous les réseaux sociaux et déjà de vives réactions…
 
Un édito qui s’ouvre sur une caricature du prophète s’interrogeant et s’inquiétant sur le bien fondé d’un pouvoir prit par des islamistes qui auraient détourné ses idées,
suivi d’un apéro halal en référence aux
apéros saucisson vin rouge organisé par les Identitaires.

“Une provocation qui en répond à une autre : celle qui consiste à dire qu’il n’y a rien à craindre avec les islamistes au pouvoir et que tout va bien Madame la Marquise…”

Six ans après l’affaire des caricatures,qui avait fait trembler la République,  la volonté de réaffirmer la liberté d’expression reste intacte, constituant l’essence même de ce journal satirique

Le procès de Charlie Hebdo, d’une importance capitale, la laïcité instauré par la révolution française allait elle se retrouvé renversée ? désavouée ? Allait-on reconnaitre et donc rétablir le blasphème ?

Le 21 février 2006, Charlie Hebdo affichait en pleine une d’un numéro qui publiait les caricatures danoises sur l’islam que personne n’osait publier à l’époque, un dessin qui provoquera la colère et la fureur des intégristes musulmans : Mahomet se lamente en déclarant :

"C’est dur d’être aimé par des cons"

.charlie

A l’époque, on crie très vite à l’islamophobie.

Et Jacques Chirac, le chef de l’Etat d’alors avait conclu tout en envoyant son avocat maitre Spintzer au casse pipe representer les parties civiles …: "Si la liberté d’expression est un des fondements de la République, celle-ci repose également sur les valeurs de tolérance et de respect de toutes les croyances".

Les "cons" n’étaient pas les musulmans mais les fous de Dieu,
Mahomet débordé par les intégristes"…

Charlie Hebdo fut néanmoins soutenu par de  nombreuses personnalités, François Hollande, Elisabeth Badinter et François Bayrou présentes au tribunal pour réaffirmer le caractère sacré et intouchable… de la laïcité. Nicolas Sarkozy fit un succès avec une lettre lue au tribunal en faveur à Charlie”

“S’ils voulaient que Mahomet soit traité de la même manière que le christianisme l’est par les caricaturistes de Charlie, il fallait qu’ils s’attendent à bien pire.” étaient les mots qui avaient clos la plaidoirie finale de l’a “L’avocat de Charlie“Richard Malka en s’adressant aux “grande figures” des musulmans de France en exhibant les dessins les plus obscènes de Charlie pour se moquer de la chretienté, .

Charlie fut relaxé. La République et la laïcité survivaient encore cette fois…

Patrice Lecomte fit une comédie de toute cette polémique qui prit naissance chez nos amis danois, mais qui aurait pu se terminer dans une guerre dans nos rues ..

En France, les opposants au gouvernement siègent à l’assemblée nationale,  ne craignent pas d’être assassinés ou de croupir en prison …

Voilà pourquoi, nous sommes attachés à notre liberté d’expression.

En refusant le débat, le Moyen Orient ternit son image, et
discrédite ses principes. Et Yves Simon dira "Pas de critique, donc pas de liberté…"”

mahomet2

Cet attentat qui a détruit pour la première fois un journal en France, la folie qui a suivi l’affaire des caricatures de 2006 nous démontre que de tous bien  tous, ce dessin est celui qui représente l’islamisme intégriste d’aujourd’hui.
Une bombe caché dans un turban, dans une burka de femme ou dans les langes d’un bébé. D’un coté, un crayon, de l’autre la mort, les destructions …
”c’est dur de se faire aimer par des cons…”

© Reproduction autorisée avec le lien Parole Franco Juive

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s