Galerie

Débat politique ou petite soirée entre amis ? – P. Karsenty

PK Soirée entre amis

Ce dimanche soir 18 décembre, s’est déroulé à Jérusalem ce que certains appellent « Le Grand Débat ». Les organisateurs de cette soirée ont annoncé, à grand renfort de publicité, que j’ai refusé d’y participer. Ceux qui me connaissent savent que je n’ai jamais eu peur du débat d’idées :

– J’ai été élu à Neuilly en 2008 après m’être opposé au porte-parole de Nicolas Sarkozy, dans sa propre ville.
– J’ai gagné mes procès contre France 2 (
dernier épisode) et Canal + malgré leur puissance, et en dépit des soutiens dont ces chaînes bénéficient.

Pour gagner j’ai dû affronter, avec détermination mais avec loyauté, des adversaires coriaces pour faire triompher la vérité et les valeurs que je défends.

Ces batailles étaient certes difficiles, mais elles n’étaient ni truquées, ni tronquées.

Voici trois bonnes raisons pour lesquelles j’ai refusé de participer à cette soirée du 18 décembre :
1- Cette soirée était une simple opération commerciale.
2- Le « modérateur » n’est ni neutre, ni impartial.
3- Le « modérateur » a fait la promotion du Front National.

1. Cette soirée n’était pas un débat mais une opération commerciale,
montée par une société commerciale qui ne s’en cache pas : moi aussi, j’ai été invité à payer 650€, comme chacun des « débateurs » ; et plus, si nous souhaitions offrir des « places VIP » à nos supporters. Ce n’est pas l’idée que je me fais de la démocratie. Certains essaient d’acheter cette élection. Ce ne sont pas mes méthodes.

argent

2 & 3 Cette soirée n’était pas un débat mais une petite soirée entre amis au cours de laquelle les rôles ont été répartis à l’avance.

Un débat doit être animé par un modérateur neutre et impartial ; ce qui n’est pas le cas de M. Benillouche qui a été choisi pour animer cette soirée.

M. Benillouche m’a souvent attaqué.

Le jeudi 15 décembre, il s’est réjoui, sur Guysen.com, de l’arrivée du Front National dans notre campagne – 2012 : Marine le Pen bouleverse la donne en Israël* – expliquant avec délectation et contre toute évidence, que j’en serais la principale victime.

Cette prise de position est à rapprocher de « La première interview exclusive de Marine Le Pen par un journaliste israélien (Jacques Benillouche) » où on le voit poser fièrement, et souriant, à côté de Marine Le Pen, avec en arrière plan une affiche de Jean-Marie Le Pen :
« Du travail pour les Français ».

MLP-et-Benillouche-2

Le mois dernier, M. Benillouche a publié un article « d’analyse » au sujet de l’élection législative. En voici un extrait :

« Tous les candidats, sauf un, sont mes amis et je les traite comme tels sans jamais me départir de ma neutralité et de ma bienveillance à leur égard, comme le veut la décence journalistique…/…

Mes quatre amis ne savent pas pour qui je vais voter, c’est mon seul caprice dans cette affaire. Mais aujourd’hui, ils ont une certitude, ils savent pour qui je ne voterai pas. »

Après la publication de ces propos – dont je vous laisse apprécier la neutralité – trois personnes ont félicité Jacques Benillouche au travers de commentaires publiés sur son blog : ce sont les trois candidats qui ont accepté de participer à cette petite soirée entre amis.

La collusion entre les politiques et les médias est un danger pour la démocratie que je souligne dans mes thèmes de campagne. Pour plus de détails, cliquez ici.

Il est donc clair que ce débat du 18 décembre n’en était pas un.
C’est pour cela que je considère que je n’y avais pas ma place.

Je suis prêt à débattre d’idées politiques face à n’importe qui, mais pas dans n’importe quelles conditions !

Avant de conclure, permettez-moi de rappeler qu’en juin 2012, il n’y aura qu’un seul candidat qui sera élu, il n’y aura qu’une seule équipe de campagne qui fêtera sa victoire.
Après juin 2012, il faudra que ceux qui se sont opposés avec tant de force et de vigueur réapprennent à vivre ensemble ; je pense surtout aux militants, à ceux qui se dévouent pour la victoire de leur candidat(e) et qui parfois, poussés par des irresponsables, usent de méthodes que l’éthique réprouve.

J’invite ceux qui s’intéressent aux débats d’idées à me retrouver sur www.KARSENTY2012.com et à me contacter directement philippe@karsenty2012.com

Philippe Karsenty – JSSNews

Note:
* http://www.guysen.com/article_2012-Marine-le-Pen-bouleverse-la-donne-en-Israel_16946.html

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s