Galerie

Les affrontements d’Istanbul : Explication des résistants depuis l’intérieur …

Par Eve P.

Une manifestion pacifique et une répression démesurée  contre un projet d’urbanisation, la construction d’un centre commercial sur la place Taksim est la raison des violents affrontements qui ont enflammé la Turquie depuis vendredi.turquie

Ce projet qui visait à abattre plusieurs centaines d’arbres en vue de la construction d’un nouveau centre commercial avait en réalité une toute autre explication :
Détruire le Parc Gézy, lieu symbolique de toutes les manifestations.
Le Parc Gézy situé sur la grande place de Taksim à la même image que notre Place de la Bastille et le pouvoir islamiste en place déteste cet espace synonyme de liberté d’expression, de revendications et de fêtes depuis des décennies …

 

En direct de la résistance turque

La déclaration suivante m’est parvenue pour faire connaitre la situation :

“On résiste pour la paix, pour la liberté.
Soutenez la résistance.

Chers amis,
Pour ceux qui voudraient savoir la situation actuelle en Turquie, je voudrais juste faire un petit résumé.
Tout avait commencé par la protection du jardin Gezi à Taksim Istanbul. On voudrait juste protéger la dernière place verte au milieu de la ville contre la volonté matérielle qui imposait la mentalité des centres commerciaux. C’était un mouvement vert soutenu par le public (pas d’intervention politique).
Pendant quelques nuits, les résistants défendaient le jardin en pleine paix, en lisant des livres aux policiers, en chantant. Cependant au temps de la naissance du jour, les policiers venaient au jardin pour faire lever les résistants qui dormaient dans leurs tentes avec la pression de l’eau, du gaz et des bombes du gaz.
A cause de leurs actions violentes, le Vendredi 31 Mai, la Turquie se levait avec les résistants. Une grande communauté qui avait l’accès internet et Twitter, remarquait la sévérité de la situation et décidait individuellement de soutenir cette résistance.
Première fois dans la vie, une génération totalement apolitique, individuelle, matérialiste, enfant de la génération 68 s’est levée pour protéger leur liberté de vie, leur liberté d’expression contre la mentalité fasciste imposée par Recep Tayyip Erdogan qui se comporte comme s’il est l’unique représentant du public.
Depuis le vendredi, on résiste. On ne résiste pas seulement pour le jardin Gezi, on résiste pour la liberté et contre le fascisme. On ne résiste pas seulement à Taksim. On résiste à Istanbul, à Ankara, à Izmır, à Adana, à Bodrum, à Kocaeli, à Edirne, à Eskişehir…
On résiste toute en Turquie.
On sait que personne ne sait vraiment ce qui se passe en Turquie parce que les médias sont censurées. On sait qu’ils voudraient créer une ambiance violente avec les « disons » résistants (déguisés en résistant). On sait que le mouvement doit être en paix. On ne soutient aucunes actions violentes.
On résiste pour la paix, pour la liberté.
Soutenez la résistance.”

© Reproduction autorisée avec le lien Parole Franco Juive

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s