Galerie

Honneurs militaires aux restes des kamikazes et des terroristes palestiniens

palestine

Dans un geste de bonne volonté envers Mahmoud Abbas, Israël a accepté de remettre les corps – où ce qu’il en reste – de plusieurs terroristes à l’Autorité Palestinienne, demain jeudi 31 mai, a déclaré le Ministre palestinien aux affaires avec les prisonniers, Issa Qaraqi.

La direction de l’Autorité Palestinienne prévoit ensuite d’offrir les honneurs militaires aux restes des kamikazes et terroristes palestiniens, à Ramallah.

Abbas a déclaré que l’Autorité Palestinienne organisera une « manifestation nationale » au palais présidentiel de la Mukata à Ramallah, en l’honneur des « martyrs ». Assisteront à l’évènement national, bien entendu le Président de l’AP, Mahmoud Abbas, des dirigeants de l’OLP, et les familles des Palestiniens qui ont été tués dans des attentats suicides au cours des trois dernières décennies.

Qaraqi a déclaré qu’après la cérémonie, les corps seront envoyés dans leurs villes natales, où ils seront enterrés lors de funérailles militaires.

Qaraqi a demandé aux Palestiniens de considérer ce jeudi comme un jour de fête pour célébrer le retour des « martyrs » à leurs familles.

Parmi les terroristes hissés au rang de héros de la nation par les « modérés » palestiniens, se trouvent :

– Les restes des terroristes qui se sont fait exploser au Café des Hillel et dans le bus de la ligne 2 de Jérusalem.

– Les restes de Hassan Sarahneh, qui s’est fait exploser à une station de bus à Achkelon en 1996, tuant une jeune femme soldat.

– Les restes de Nasim Ja’bari et Ahmed Qawassmeh, les deux kamikazes qui ont tué 16 personnes dans les deux explosions de bus à Beersheba en 2004.

– Ceux de Abdullah Badran, qui a tué 4 israéliens lors d’un un attentat-suicide à la discothèque Stage de Tel-Aviv en 2005

– Les fragments de Hiba Daraghmeh, le kamikaze qui s’est fait exploser dans un centre commercial à Afoula en 2003, tuant trois personnes

– Quelques organes appartenant à Hassan Abu Said, le Jihadiste islamique qui s’est fait exploser dans un marché à Hadera en 2005, tuant cinq personnes

– Le corps de Labib Azzam, qui, en 1995 a assassiné cinq Israéliens et en a blessé 23 autres à Ramat Gan.

En outre, Israël remettra les restes des terroristes qui ont perpétré l’attaque de l’hôtel Savoy en 1975, tuant huit otages.

Imaginez si la France réclamait aux américains Zacarias Moussaoui, le Français impliqué dans les attentats du 9 septembre, pour lui offrir un accueil triomphant, ou que l’Algérie demande le corps de Mohamed Merah pour lui faire des obsèques nationales et décréter un jour de fête.

Ce sont ces responsables palestiniens, en rien différents des terroristes du Hamas, le faux nez de partenaires pour la paix en plus, auprès de qui des Charles Enderlin, l’AFP, et nombre de journalistes gauchistes viennent chercher les « informations fiables » sur le conflit israélo-palestinien qu’ils diffusent ensuite au JT, et à qui des bisounours comme le journaliste Jacques Benillouche proposent de « donner une chance pour changer un peu ».

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour
www.Dreuz.info

http://www.jpost.com/MiddleEast/Article.aspx?id=272059

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s